Célia, Charlotte et Alexia sont trois vieilles copines d’école. Arborant trois styles de vie différents, elles évoluent depuis quelques années dans des secteurs distincts, mais partagent malgré tout un goût prononcé pour les voyages et la découverte d’autres cultures.

C’est en 2014 qu’elles se retrouvent en vacances en Indonésie, après avoir chacune effectué séparément une année à l’international. La réunification de ces trois petits bouts de femmes donna naissance à Nüsa…

C’est un jour comme les autres qui se lève sur Seminyak, station balnéaire à quelques kilomètres de Kuta. Après un déjeuner rythmé par les jus de bananes et noix de coco fraîches, les filles s’adonnent à leur occupation préférée qu’est la farniente sur le sable chaud balinais. C’était sans compter sur la présence de Mita.

A quelques mètres de là, une foule s’émerveille devant les créations de cette jeune et talentueuse balinaise. Grandes amatrices de bracelets et incorrigibles curieuses, nos trois copines n’hésitent pas une seconde à se joindre à la cette joyeuse masse.

Et là… c’est d’abord un coup de cœur humain qui se créé. Mita, courageuse et belle femme indonésienne, dédie sa vie à la confection de ses bracelets. Chaque pièce aura réquisitionné l’attention et le talent manuel de cette artiste. Au fil du coucher du soleil, les histoires se racontent, assises dans le sable, et c’est le début d’une belle histoire franco-balinaise qu’est celle de Nüsa.

Colorées, gracieuses et fines, ces créations uniques sonnent comme une évidence dans les rues grises de Paris. Arrivée dans la capitale en été 2014 sous la pluie et les nuages, Nüsa est finalement un petit bout de Bali à toujours avoir sur soi.